Nous concevons et réalisons vos showrooms, vos stands d’exposition.

Quelles alternatives pour créer un moment événementiel ?

Durant cette période éprouvante que l’on traverse depuis presque un an, les événements professionnels et grand public sont annulés. Cependant, de nombreux outils et différentes activités ont été mis en place pour continuer à développer ces divers secteurs.

L’escape game virtuel, un moyen de faire du team building autrement.

 

Comment garder un lien avec vos employés et entre collègues pendant cette période ?

Entre télétravail recommandé et annulation de rencontres professionnelles, les escape games permettent de renforcer la cohésion dans une entreprise. Ces nouvelles façons de resserrer les liens se multiplient en France depuis le premier confinement. Nous vous en avons choisi quelques uns :

https://www.collock.com/activites-team-building/escape-game-digital/

https://www.spotlag.com/team-building-virtuel/

https://www.urbangaming.fr/teambuilding/

Les Webinars, la conférence 2.0

Une des actions alternatives qui se révèle être efficace pour maintenir un lien avec ses collaborateurs mais aussi avec de nouveaux partenaires. Les webinars se sont considérablement développés depuis mars dernier. Ces visioconférences donnent l’opportunité de continuer à partager des actualités dans le secteur de la santé, de l’industrie ou encore à propos d’expériences managériales. Avec plusieurs conférenciers et intervenants, cela s’apparente à des conférences et des colloques.

Les déjeuners speed meeting

Plusieurs fois mis en œuvre pour des membres d’une association ou de collectivités régionales, ces “speed lunches” développent de nouvelles rencontres interprofessionnelles au sein d’un même secteur d’activité. Là où les salons étaient le lieu d’échanges informels entre partenaires, ces échanges virtuels – le temps d’un déjeuner d’affaires – donnent la possibilité de créer de nouveaux contacts et tisser de nouveaux liens.

Le salon digital : opportunités et faiblesses

Ce n’est plus possible d’organiser des événements publics depuis quelques mois, mais les acteurs de l’événementiel se réinventent pour vous proposer des salons virtuels. En 3D et animés, les stands sont conçus pour accueillir, par le biais du numérique, les visiteurs.

Toujours à votre image, en cohérence avec vos messages, et votre identité graphique, les salons en ligne ont permis de conserver les échanges entre professionnels d’un secteur. Le salon digital présente des avantages mais également de nombreuses limites décrites ci-dessous.

En effet, cela peut être un levier pour baisser les coûts financiers que représente un salon. Il n’engendre également aucun frais de déplacement et les créations du stand sont immatérielles. Vive l’éco-responsabilité virtuelle !

 

Cependant, les salons virtuels ont aussi des faiblesses, dont deux significatives :

 

  • Un manque de contact physique et humain pour créer des liens durables avec des prospects.

Les visiteurs et les exposants souhaitent garder ce sens du relationnel autour d’échanges en face à face. Les salons virtuels ne permettent que d’afficher un avatar, une voix et ces derniers ne remplaceront pas une discussion à la cafétéria ou dans la queue pour visiter la foire.

  • Moins de visiteurs, moins de contrats, moins de chiffre d’affaires à long terme…

Tous les visiteurs n’ont pas forcément accès à l’information concernant ces salons en ligne. Certains n’ont pas la patience de rester des heures dans un salon virtuel, devant leur écran. Cela génère ainsi en nombre, moins de visiteurs, et par conséquent en volume, moins de commandes ou de ventes sont engendrées.
Le salon digital est-il réellement la solution de cette année si particulière ?

  • De nombreux métiers aux oubliettes.

Lorsqu’un salon est organisé, de multiples entreprises et acteurs sont concernés par cet événement. En effet, toutes les activités, de l’organisation intégrale du salon au parc d’exposition en passant par la sécurité jusqu’au fabricant de stand, sont à l’arrêt total. Elles n’ont pas de possibilité de reconversion lorsque leur secteur d’activité principal est l’événementiel. Il est alors difficile de se réinventer et de voir les salons virtuels comme une solution faisable pour ces dernières.

Et vous, avez-vous pu trouver des solutions alternatives en cette période de crise ? N’hésitez pas à nous partager en commentaire votre expérience.

 

L’équipe AB Prestige Communication, basée à Lyon (région Auvergne Rhône Alpes), sera ravie de vous accompagner dans la conception de votre stand sur mesure en France et à l’international !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.